vendredi 21 juin 2013

Contes à faire rougir les petits chaperons, Jean Pierre Enard






Un jeune auteur réécrit les contes de notre enfance de façon bien plus libertine qu'à l'origine. Ainsi, les trois petits cochons sont devenues trois petites cochonnes qui se languissent désespérément du loup qui ne vient pas assouvir leurs désirs, blanche neige trouve de quoi occuper son temps libre avec les sept nains en attendant le prince charmant, le petit poucet donne du plaisir à l'ogresse pour s'échapper de l'emprise de l'ogre, et sophie trouve à consoler ses malheurs avec ses bonnes amies Camille et Madeleine et son cousin Paul...  Et en apothéose, la partouze géante au château de Moulinsart où l'on rencontre tout le gratin de la bande dessiné et des comics!

Ces histoires s’intègrent à une histoire principale, où le narrateur prend du plaisir avec son amie, sa soeur Alice et la bonne Louise et on peut dire qu'il s'en donne à  coeur joie, par tous les trous, dans toutes les positions et le moins que l'on puisse dire c'est que tout ce petit monde est très loin d'être farouche...

Je sais pas trop à quoi je m'attendais avec ce livre, mais certainement pas à ce que cela soit aussi cru... Bon, je vais pas non plus jouer les prudes, j'ai passé l'âge, mais je pensais qu'il s'agissait d'un livre plutôt coquin alors qu'il s'agit en réalité clairement d'un roman plus qu'érotique voire même pornographique.

Si j'ai trouvé l'idée intéressante : détourner les contes de notre enfance (c'est sûr j'aurais maintenant une autre vision quand je lirais blanche neige et les sept nains ou les trois petits cochons à mes enfants), certaines choses m'ont gêné. Tout d'abord j'ai du mal avec la sexualité enfantine notamment avec le faite qu'Alice a treize ans, de même qu'elle couche avec sa soeur... Et puis, j'ai finit par me lasser des scènes de sexe à répétition, vous pouvez me rétorquer qu'il s'agit de l'essence même de ce genre de littérature... Eh bien il faut croire que cela n'est finalement pas tellement à mon goût...

En bref, l'idée est amusante, les contes sont détournées de façon astucieuses, l'histoire principale a fini par me lasser mais une lecture qui peut être agréable, attention âme sensible et prude passez votre chemin!

4 commentaires:

  1. oh mais ça c'est une pépite pour les 1ers mardis chez Stéphie !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il colle parfaitement au thème...

      Supprimer
  2. L'idée de départ était intéressante, en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réalisation un peu moins, mais après tout ce n'est qu'une question de point de vue...

      Supprimer