dimanche 13 mai 2012

Oscar et la dame rose, Eric Emmanuel SCHMITT



Encore un Eric Emmanuel Schmitt, il faut l'admettre j'ai un côté un peu obsetionnel je vous l'accorde...

Mais pour le coup, je remercie ce petit travers, car pour moi ce livre est un véritable coup de coeur !



Dans ce troisième récit du cycle de l'invisible, l'auteur aborde le christianisme.

Un jeune garçon, Oscar, 10 ans est atteint d'un cancer. Les adultes c'est à dire les médecins, ses parents, et même ses copains de l'hôpital, personne n'ose lui dire qu'il va bientôt mourir, qu'on ne peut plus le soigner... Mamie Rose est une visiteuse de l'hôpital a qui Oscar va pouvoir se confier... Nous allons vivre 12 jours avec Oscar, c'est 12 dernier jours.

Le résumé que je vous en fais peut vous paraître trop triste, pour autant cela n'est rien de tel.  Eric Emmanuel Schmitt  s'est si bien magner les mots, qu'on sourit tout le long de ce livre (sauf à la toute fin), on se surprend même à penser que ce petit garçon va être sauvé...

C'est là tout le talent de l'auteur, décrire avec justesse et poésie la vie de ces êtres "banals" confronter au dur réalité de l'existence et surtout comment ils y font face et affronte avec courage et un certain humour ces situations plus que difficile...

"J'ai essayé d'expliquer à mes parents que la vie, c'était un drôle de cadeau. Au départ, on le surestime, ce cadeau : on croit avoir reçu la vie éternelle. Après, on le sous-estime, on le trouve pourri, trop court, on serait presque prêt à le jeter. Enfin, on se rend compte que c'était pas un cadeau, mais juste un prêt. Alors, on essaie de le mériter".


C'est un livre magnifique, rempli de tendresse, d'amour sans jamais tomber dans le pathos, je me répète mais les livres d'Eric Emmanuel SCHMITT font du bien, en tout cas me font du bien, moi qui suis une personne ayant toujours tendance à voir le côté sombre des choses...


Depuis bientôt 5 mois que je publie des billets dans ce blog, je me rends compte comme il est difficile de décrire ce qu'on a pu ressentir à la lecture d'un livre, la manière dont l'histoire a pu nous toucher, nous émouvoir ou au contraire nous révolter. Ainsi, en relisant ce billet, je me dis : "est ce que j'ai atteint mon objectif c'est à dire donner l'envie de lire ce livre que je trouve juste magnifique ?". Et malheureusement je n'en suis pas certaine. Ce que je trouve encore plus paradoxale c'est qu'il me semble que j'arrive mieux à décrire pourquoi je n'ai pas aimé un livre.

Tout ça pour dire, lisez ce livre vous ne le regretter pas!

J'ai lu ce livre dans le cadre des challenges :

http://img221.imageshack.us/img221/3782/littraturecontemporaines.png

schmitt_ee.jpg





Aucun commentaire:

Publier un commentaire