mercredi 8 février 2012

Sukkwan island de David Vann

Sukkwan Island
Un homme décide de tout plaquer pour partir vivre une année sur une île en Alaska, et il emmène son fils. Mais, assez rapidement on se rend compte qu'il est loin d'avoir tout prévu, envisagé pour pouvoir vivre en autonomie sur cette île où ils sont seuls. Il n'a pas les outils adéquates, n'a pas réfléchi à la façon dont ils vont pouvoir stocker leur nourriture ou le bois, il commence quelques choses puis une autre sans logique apparente.  


La première partie du livre nous est raconté par le fils Roy, 13 ans, qui n'a jamais réellement eu envi de suivre son père dans cette aventure et qui surtout se rend compte que celui ci n'arrive pas à gérer la situation. Le saccage de la cabane par un ours qui réduit également à néant leur stock de nourriture est le symbole du malaise qui s'installe entre le père et le fils. ils ne se parlent pas, le père part souvent et longtemps seul, il pleure la nuit, il confesse à son fils des choses que ce dernier aurait préférer ne pas entendre...  Puis survient l'évènement dramatique au milieu du livre. On ne peut malheureusement pas évoqué la deuxième partie du roman sans trop en dévoiler sur l'intrigue. On peut juste préciser que celle ci est centré sur le père Jim.


J'ai trouvé ce livre intéressant, j'avais un peu peur du côté "nature writing" mais le décor de l'Alaska fait partie intégrante de l'histoire et participe pleinement à l'ambiance.  Je ne m'attendais pas du tout au coup de théâtre mais finalement même si c'est assez choquant, c'est le comportement et les réflexions du père qui m'ont le plus interpellés. 

J'ai apprécié cette lecture même si on ressent un certain malaise face ce père bien trop égocentrique...




Aucun commentaire:

Publier un commentaire